Constellations familiales à Paris animées par Yann Yves Mallet 

                                       formé par Hellinger France,et Bert et Sophie Hellinger(Hellingerschule)
                                                  
   
                                                                    Soirées,après-midi,journées entières

                                  La Schizophrénie selon Bert Hellinger
                                             L'aide des constellations familiales

Résumé des deux vidéos pour aider dans la compréhension et l'approche de la schizophrénie en constellations familiales:

Première vidéo:
Un schizophrène s'identifie et intervient dans la réconciliation entre un bourreau et sa victime(tout cela se passe en général dans un drame intrafamilial).
Hellinger rappelle qu'un meurtrier ne peut évoluer que s'il est aimé: il est impuissant; c'est la victime qui peut initier la réconciliation.
Le plus important pour le thérapeute dans ce genre de travail, c'est de laisser derrière lui soit toute distinction entre le bien et le mal.
Le meurtier et la victime sont dans les mains d'une autre puissance.
Le meurtrier n'est pas libre, il est lui même intriqué.Mais il doit assumer toutes les conséquences de son acte, sans chercher d'excuses.
Ainsi il gagne en force et en dignité.
Pour Bert, lui aussi est une victime; il a un destin au moins aussi lourd que sa victime.
C'est notre amour pour les 2 qui permet la réconciliation:Alors , ils peuvent pleurer ensemble.

Il en est de même dans les relations inernationales:Nous devons aller au delà du bon et du méchant , du bien et du mal.

Bert rappelle qu'en constellations familiales, les diagnoctics n'aident pas.


Deuxième vidéo:
Il n'y a pas de solution dans le cas présenté.Le bourreau et la victime ne peuvent se réconcilier.C'est à accepter.
Le schizophrène doit expérimenter son amour et identification pour la victime et le bourreau, et séparer les 2 sentiments pour se désintriquer.

Dans le deuxième cas, Bert propose au thérapeute(qui amène le cas) de placer le fils et sa mère l'un en face de l'autre ,et que le fils dise à sa mère :"Je dors à ta place."
Sans ajouter quoi que ce soit(surtout pas de commentaire) ,car cela affaiblirait l'energie et le choc de la phrase libératrice.
Ainsi, l'enfant est remercié, dans tous les sens du terme.

Dernier cas:"Je me marie aujourd'hui mais je me sens coupable."
Bert propose au psy, que sa cliente dise à son futur mari:"J'attends encore dix ans pour prendre une décision."
Ainsi,le psy va rompre le lien avec cette cliente qui l'épuise, en lui demandant de prendre une décision pour elle.
Bert ne joue pas de ce jeu mortifère avec ses clients.
C'est plutôt une forme de thérapie provocatrice(grâce à ces phrases) qui réveille le client.


Il est à noter que , dans ces deux vidéos qui commencent à dater, Hellinger intervient beaucoup(Il le ferait sans doute beaucoup moins aujourd'hui).