Constellations familiales à Paris animées par Yann Yves Mallet 

                                       formé par Hellinger France,et Bert et Sophie Hellinger(Hellingerschule)
                                                  
   
                                                                    Soirées,après-midi,journées entières
                                                                         Intrications et émotions

                                             (Conférence donnée en Décembre 2014 dans le cadre du Congrès de la Société Française de Sophrologie)

Merci au comité de lecture de m’avoir autorisé à parler de nouveau d’un sujet qui me tient à cœur depuis plusieurs années : les intrications en psychologie.
Ce terme intrication nous vient du fondateur des Constellations Familiales, Bert Hellinger.

C’est un outil inventé par B.Hellinger il y a plus de 40 ans, issu des sculptures familiales(V . Satir):notion de champ de l’âme et de conscience familiale. Il s’agit en effet dans ce travail de sculpter et représenter sa famille avec des modèles vivants, les autres membres du groupe.Hellinger s’est rapidement aperçu que ces représentants étaient en contact avec des informations dont personne ne leur avaient parlées et qui appartenait à la famille du client.

On a maintenant des pistes scientifiques fiables pour expliquer ces transmissions d’informations inconscientes et transgénérationnelles.
Ceux que cela intéressent peuvent taper sur internet les mots clés suivants : épigénétique, neurones miroirs, champs morphogénétiques de R . Sheldrake, biophotons, Adn et ondes scalaires ; j’en fais un résumé complet dans ma conférence d’Idée Psy d’avril 2014:http://www.ideepsy.org/prestashop/index.php?id_product=173&controller=product

Deux choses importantes à retenir en physique quantique :
-On sait maintenant modifier le destin et le passé d’une particule.
-Quand un observateur observe une expérience, il modifie le résultat de l’expérience par le seul fait qu’il observe.

On peut dire la même chose aujourd’hui en psychologie et proclamer avec Milton Erickson :
« Il n’est jamais trop tard pour avoir eu une enfance heureuse ».

Ce terme « intrication », utilisé couramment en séance de constellations familiales,
désigne la découverte fondamentale de la psychologie du vingt et unième siècle, à la hauteur de l’observation de la notion de refoulement au vingtième siècle.

                                             Intricare (latin) : enchevêtrer, embrouiller.

 La physique quantique depuis 1935 utilise le terme intrication pour désigner le  lien éternel et instantané entre 2 particules ayant été en contact une fois dans leur vie : tout évènement arrivant à l’un sera instantanément perçu par l’autre, quelque soit la distance entre les 2 particules.
                               C’est donc un transfert instantané d’information.
                             On sait aujourd’hui modifier le passé d’une particule.

Il  existe donc un espace en dehors de notre monde qui fait fi de la limitation de la vitesse de la lumière et de la notion de temps tel que nous l’entendons.

En psychologie et en constellations familiales et systémiques, l’individu intriqué se sent possédé par des émotions ou des comportements qu’il ne comprend pas, comme si  cela ne lui appartenait pas :
-Il peut exprimer cet état de possession par des formulations du genre : « Je ne me comprends pas, je suis nostalgique, colérique..Etc. alors que tout va bien dans ma vie ».
-Il porte en effet le destin et l’histoire d’un ancêtre qui demande à être réintégré dans le champ et la mémoire familiale.

                           "L'inconscient, c'est les autres."Jean-Michel Oughourlian
On peut penser que grâce aux neurones miroirs qui sont des neurones mimétiques et empathiques, nous puissions par sympathie cachée ou non avec un ancêtre exclus du système nous sentir envahi par des émotions qui n’ont jamais été accueillies dans la famille.

                                 "L'inconscient, c'est la répétition"J.D.NASIO
Notre rôle à nous, aidants, est de mettre de la lumière sur ces phénomènes de répétitions qui se transmettent de génération en générations.
C’est un rôle d’observateur qui ne posera pas de jugement sur les faits observés : ainsi l’intrication cédera d’elle-même.
 
  Le membre intriqué dans la famille est au service de l'exclus.
                 "Pour sortir d'une intrication, il faut de la conscience "Sophie Hellinger.
                 "Et sourire à toutes les personnes avec le même élan, sans jugement. »


Le problème ne peut être résolu que par une constellation ou un rituel pour apaiser l’ancêtre en souffrance.
Ce rituel ci aidera à la réintégration  de l’ancêtre ayant été oublié et saluera sa mémoire sans à priori..
 Ainsi, le descendant pourra vivre son propre destin avec  la bénédiction de l’ancêtre concerné.

 "Les vivants, en respectant leurs morts, leur donnent l'occasion de se retirer et de trouver enfin la paix."Hellinger.

Cette découverte, Hellinger, l’a aussi faite en travaillant en analyse transactionnelle.

On insiste beaucoup sur les scripts de vie, chacun d’entre nous vivant et répétant des scénarios inconscients .En fait beaucoup de ces scénarios ne nous appartiennent pas.
Cendrillon, par exemple, qui attend son prince charmant, peut appartenir à notre mère.
Le secret d’un meurtre, comme dans Hamlet, peut nous pousser à prendre en charge le destin d’un aïeul.
La jalousie d’un Othello, peut révéler  une souffrance qui appartient à tout le système familial.

Qui est cet ancêtre qui demande à être vu ? :
-Il s’agit souvent d’un exclus ou d’un oublié :
  • Enfant décédé dont le deuil n’a pas pu être fait, mères mortes en couche, pères morts sur les champs de batailles, avortements non assumés, enfants handicapés ou abandonnés, ou toute personne ayant été exclus de la mémoire familiale à cause de son comportement ou de son histoire choquant la morale de la famille (amour secret ou illégitime, honte, meurtre, abandon, infanticide…).
  • Il peut s'agir d'ancêtres très éloignés dont tous ont perdu la mémoire...qui se représentent ainsi à la famille, pour cette fois-ci, être accueillis avec bienveillance, ou, au contraire, d'un proche connu (comme dans le classique enfant de remplacement dans le syndrome du gisant).

                                             
  • Tous ceux qui ont modifiés notre destin ou celui de notre famille.
Les intrications les plus fréquentes (hors lien du sang) sont les relations qui ont comptés pour nos parents avant qu’ils ne se rencontrent. En effet ses êtres ont cédé leur place ,bongré, malgré, pour que nous soyons là sur cette terre. Il s’agit là de reconnaitre combien ils ont participé à notre histoire de vie et de leur demander leur bienveillance.


Récemment, une patiente me dit qu’elle n’arrive pas à trouver sa place dans la vie et que son père est un ingrat qui a abandonné sa mère.
 En constellation individuelle(les représentants sont alors des peluches ou des Play mobiles),il se montre d’après le placement qu’en a fait la cliente que sa mère ne regarde pas son père, mais ailleurs.
 Je demande à la cliente si sa  mère n’a eu de relation qui a compté avant de connaitre son père.. C’était effectivement le cas. On place donc une peluche pour cet amour secret.
 Sa femme n’étant pas disponible, le père a eu le reflexe de se remarier, évitant ainsi à sa fille de remplacer sa mère.
J ‘ai demandé à la cliente de fermer les yeux, de se centrer en elle et de dire à sa mère :
 « Aujourd’hui, je vois ton grand amour. »
A son père : » tu m’as beaucoup manqué ».
A l’amour secret antérieur de sa mère : 
« Ici, je suis la petite, vous êtes les grands. S’il te plait, regarde-moi avec bienveillance, même si j’ai un destin plus léger que le tien. »
L’intrication s’est libérée en quelques jours sans même qu’elle en parle à sa mère, et elle s’est enfin trouvé à sa place.

 
  • Il ne faut pas oublier non plus le jumeau décédé : il semble en effet, d’après les plus récentes recherches que trois grossesses sur dix seraient gémellaires .Ces avortements se produisent avant le troisième mois et la maman ne sent rend pas compte. Et, malgré l’immaturité du système nerveux fœtal, il existe une mémoire de la perte de ce jumeau se traduisant dans la vie quotidienne par une difficulté de la relation à l’autre avec culpabilité de vivre. Les retrouvailles avec le jumeau perdu sont souvent très émouvantes : »C’est toi que je cherche, tu me manque tellement » dites au jumeau, sont souvent les phrases qui apaisent le client et le système, car elle le libère de sa culpabilité dans la relation à l’autre.. De nombreux livres ont été écrits sur ce sujet par des constellateurs.Peut-être à mettre en relation avec le double imaginaire narcissique, « l’angelot » des psychanalystes….
En Corée, le mémorial de  Kkottoghnae salue la mémoire des âmes avortées.
 Au Japon, ou la culture des ancêtres est très importante, les parents habillent une poupée pour la déposer au pied de Jizô, moine Bouddha au visage d’enfant.
 
 
Cette idée qu’on pourrait  se débarrasser de quelqu’un de gênant, comme le fait qu’il serait possible de nous affranchir d’une maladie, de faire disparaitre un peule sont absurdes et aberrantes ; et, qu’ensuite, nous puissions être libre, ne peut être défendue.

Le système familial, comme le corps, maintient une homéostasie.
L’ordre est rétabli quand tous les membres du système s’estiment égaux et de même valeur, et que, chacun a retrouvé sa place hiérarchique en fonction du nombre d’années d’appartenance au système.
 
Quand il y a meurtre ou effusion de sang,  2 familles se rencontrent et ont un destin qui est lié, qu’on le veuille ou non/ il s’agir de le reconnaitre sans poser de jugement ; cela apaisera l’ensemble des 2 systèmes familiaux.
                                                     « Toutes les âmes doivent être vues »B.Hellinger.
 
  • L'intriqué se sent innocent: Il prend la charge le destin de ses aïeux.
  • Il a la première place dans la famille, car il défend les valeurs familiales de son mieux.
  • Il est le héros, le(a) saint(e).
  • Cela permettait la catharsis (purgation des émotions) du public dans les tragédies grecques
  • "Un petit qui se prend pour un grand".
 
                                                         "Ce genre de transgression est toujours punie de mort". Hellinger .

Car, à vouloir être dans cette toute puissance infantile, on finit par louper sa propre vie et échouer à notre mission de sauveur.
 L’individu intriqué doit donc retrouver sa place de petit face à ses ancêtres ; »il a perdu son job » et quelque fois est désorienté par cette perte de fonction.

Comment sortir d’une intrication ?
1) Reconnaitre l'exclus:
                                -de notre cœur
                                -de notre système familial.
Notre corps peut nous y aider en sophro-onirie ; il faut ressentir la région de notre corps qui est douloureuse et lui dire : »montre-moi le chemin vers celui qui appelle «, afin d’être entier.
Un fois l’ancêtre reconnu,
2) Lui dire:
      "Tu es le bienvenu, aujourdhui je te vois."
3) Ecouter notre corps et ses réactions ainsi que celle de l’ancêtre ;
4) S’incliner devant lui et son destin:"S'il te plait, regarde-moi avec bienveillance, même si j'ai un destin plus léger que le tien".
4) Terminer: "Tu es des nôtres, tu as ta place parmi nous."
 
En préparant cette conférence, je me suis attardé sur le cimetière de Thiais ou des rituels  peuvent être mis en scène afin d’apaiser l’âme de l’ancêtre en souffrance.
-Pour les avortements et les morts nés , il y a le carré des anges ou sont enterrés les petits qui ne sont pas venus au monde(décès périnataux).
-Le carré des indigents « Jardin de la fraternité »ou tous les SDF sans famille sont enterrés pendant 5 ans au frais de la mairie de Paris.
-Le carré des catastrophes, pour les décédés dont les corps n’ont pas été retrouvés après une catastrophe.
-Le carré de ceux qui ont donnés leur corps à la médecine.

Tous ces endroits sont susceptibles de devenir le lieu de rituels inventés ou conseillés, en fonction de l’histoire de chacun.



Pour exemple, je vous raconte l’histoire d’une patiente : Je la suis en thérapie analytique et suggestion hypnotique depuis de nombreuses années. Sans m’en parler, elle va voir A .Jodorowski, autre chef de file d’école de constellations familiales. Cet homme est aussi un artiste, fondateur du théâtre panique avec Arrabal ; réalisateur de film et de bandes dessinées, il tire le tarot.
 Ma patiente a un voisin au dessus de chez elle qui est malade mental et ne fait pas les travaux nécessaires dans son appartement ; ce qui a pour conséquence qu’à chaque fois qu’il tire la chasse d’eau, les eaux usées se répandent dans la salle de bain de ma patiente. Vulgairement, on pourrait dire qu’il ch.. sur elle. Tous les signalements à la mairie de Paris, à l’hygiène sanitaire et sociale n’ont rien donné.

En désespoir de cause, elle va au café ou Jodo. pratiquait tous les mercredis après midi, dans le 12 emme arrondissement, pas loin de chez moi. Après un tirage, il lui signale que sa mère a vécu  de nombreux avortements avant elle suite à des histoires de facteur Rhesus.De Rhésus compatible avec sa mère, elle est la seule survivante de cette nombreuse fratrie ; tout cela, elle le savait.

Jodo. lui propose alors un rituel : avec de la mie de pain, elle doit sculpter un petit fœtus, de le placer sur son cœur pendant toute une nuit ; puis de se déplacer sur la tombe de sa mère pour le déposer de manière à lui rendre ce qui lui appartient.

 En constellation familiale, on lui aurait proposé de dire à sa mère :
 « J’ai volontiers porté cela pour toi par amour.
S’il te plait reprends ta place de grande ; ici moi, je suis la petite, je n’ai rien à voir avec tout cela ».
A son frère disparu : » J’aurais bien aimé te connaitre, je me serais sentie moins seule. S’il te plait veille sur moi, même si j’ai un destin plus léger que le tien. Je te porte dans mon cœur à jamais. »

Toute cette cérémonie aurait sans doute déclenché des pleurs chez elle et chez les participants, guérissant ainsi l’arbre généalogique de tous les  participants présents.


Croyez-moi, si vous voulez : le lendemain, son voisin était hospitalisé.



                             « La constellation est dirigée vers tous  et toutes de manière égale. »B. Hellinger.

Ainsi nos ancêtres se manifestent dans notre quotidien et nous sommes en permanence en lien avec les morts, comme les vivants, de notre famille..
En constellation familiale, notre perception qui était restreinte à notre souffrance, s’élargit à douleur de notre famille et, plus loin encore à celle qui relie tous les hommes…..



"En constellation familiale, nous ne cherchons pas la solution;nous cherchons le mouvement d'âme décisif.Quand celui-ci s'est mis en route , nous pouvons calmement abandonner le client à son âme."Bert Hellinger.








Malletyann@aol.com                                                                                                                  Yann Yves Mallet