Constellations familiales à Paris animées par Yann Yves Mallet 

                                       formé par Hellinger France,et Bert et Sophie Hellinger(Hellingerschule)
                                                  
   
                                                                    Soirées,après-midi,journées entières
                                                                  Cancer du sein et avortement.

Sur cette vidéo de 2012,la manière de travailler de Bert Hellinger sur le sujet des avortements est bien mis en scène:
Pour sortir de l'expiation (comme sur cette vidéo), la mère doit regarder l'enfant qui n'est pas venu, de manière à être en lien avec lui.
C'est tout ce que demande le système.Il n'y a pas de jugement moral à travers cela.
Mais "simplement" regarder la réalité du lien avec cet enfant qui n'est pas venu et qui fait partie pour toujours du système familial,qu'on le veuille ou non.http://www.constellations-familiales-paris.com/avortementstoutes-les-ames-doivent-etre-vues.php

Suivent des généralités sur le cancer et les maladies:
"Une personne porteuse d'un cancer préfère souvent mourir qu'affronter sa culpabilté.
Statistiquement, les gens qui n'ont pas peur de la mort, ont plus de cancer, car la mort est connecté avec le désir de mourir.
On peut suivre un enfant dans la mort par expiation.
L'expiation n'a rien à voir avec la personne décédée.Elle n'est pas regardée , comme sur cette vidéo.
Pour établir le contact avec cet avortement,il fait dire à la femme dans la vidéo:"Je t'ai tué."(La traductrice  a du mal à le traduire ,sans doute surprise par la violence des propos de Bert).Sans résultat ici.La femme n'ouvre pas les yeux pour rentrer en contact avec l'autre.
Pour libérer la cliente,il place la cliente , la vie , la mort et le destin de l'enfant.
En effet, il est bien rare que les avortements ne soient pas en accord averc leur destin.

Les personnes qui expient ont bonne conscience.
Souvent, les personnes qui ont un cancer du sein préfèrent mourir plutôt qu'honorer leur mère.
Dans les maladies graves, souvent, les personnes disent à quelqu'un du systême: Je te suis dans la mort; ou, je meurs à ta place."


Enfin, il peut y avoir des intrications systémiques:
Bert raconte l'histoire de ce patient de 27 ans ou, dans son système, tous les hommes meurent à 27 ans ,le 31 Décembre.
Hellinger demande au client qui , dans le système, est mort le premier à 27 ans?:
Après quelques recherches,le mari de l'arrière grand-mère est mort empoisonné par son amant.Personne n'avait connaissance de cela, tous mettant cela sur le dos du destin.
Il demande alors au client de dire à son ancêtre tué:"Je te reconnais et je m'incline devant ton destin".
A son arrière grand mère meurtière et à son amant:"Je sais ce que vous avez fait,et vous avez à payer les conséquences de vos actes."
Le cient suicidaire fut libéré et n'eut plus d'impusion suicidaire.


                                                              
                                                        "Ne juge jamais un homme sans avoir marché un mile dans ses chaussures."Proverbe sioux.